Le talus miné par les blaireaux et les pierres déchaussées qui roulaient au bas de celui-çi  l’ont rendu pas très agréable le long de la ” gran’rue ” très fréquentée lors des visites du vieux Sahune. La décision  de récupérer des pierres sur le site et de construire un mur plus esthétique a conduit à un lourd chantier ces 2 derniers mois de 2022.Un gros effectif s’est mis au travail et 2023 verra une “gran’rue” embellie.